La Fable de Trdelník (il manque un E quelque part)

Hbrl Lifestyle Laisser un commentaire

59 personnes ont lu cet article


Le “Trdelník” ou “TRDLO” est une sorte de cône pour crème glacée que l’on ne peut pas manquer si on est en visite dans le centre de Prague. Emblématique spécialité de l’Europe centrale, perçons l’histoire du dessert qui a envahit les lieux les plus préservés d’une des villes les plus touristiques du continent.

Instagrammable à souhait : le Trdelnik est partout à Prague !

Un peu d’histoire : Mais d’où vient cette pâtisserie ?


Il était une fois un général hongrois à la retraite, à l’ouest de la Slovaquie, cherchant à tout prix à rajouter un peu de piment, ou pourrait-on dire, de sucre dans sa vie ! Nous sommes à la fin du 18ème siècle, donc les mœurs sont un peu différents. Les personnalités de l’époque aiment écrire des poèmes ou des romans, et procéder à des expérimentations culinaires (le sandwich est un bon exemple).

Donc nous avons ce général qui, ne faisant pas d’exception, se met à l’écriture et s’entoure d’un chef cuisinier ayant de bonnes compétences en pâtisserie. Amoureux du kürtőskalács, brioche creuse hongroise, il a l’idée de la cuire, de la sucrer et de la parsemer de noisette.

Le kürtőskalács, ressemblance frappante n’est-ce pas ?

Trdelník et Prague : fausse bonne idée !


Le résultat est délicieux, la recette se répand aux alentours et le plat atteint la prospérité assez rapidement. Belle histoire me direz-vous ! Cependant, cela n’a rien à voir avec les tchèques et Prague, alors pourquoi cette amalgame ?

Le sujet à déjà été abordé, notamment par The Honest Guide (youtubeur tchèque qui réalise de véritables tuto : “Comment ne pas se comporter comme un touriste à Prague ?”). Il est vrai que cela est plutôt curieux. Comment est ce qu’une pâtisserie hongroise conçue en Slovaquie peut s’être aussi bien implantée dans une capitale d’un tierce pays ?


Mouvement de population à court et long terme


La réponse est complexe et incertaine. Dans le passé les Trdelník sont présents à Prague lors de certaines fêtes païennes et dans les quartiers populaires. Ce sont dans ces mêmes classes populaires que l’on retrouve les migrants slovaques qui sont probablement ceux qui les ont ramené dans la grande et plus importante cité du coin, j’ai nommé la ville aux cent clochers.

Tourisme et migration

Sauf que voilà, pour l’instant il s’agit d’une obscure sucrerie mangée par quelques originaux dans les rues de quartiers excentrés. Il faudra attendre la fin du communisme, l’ouverture au monde et aux touristes pour voire des stands et des boutiques pousser aux quatre coins de la ville. Ils sont sucrés, se marient parfaitement avec de la crème glacée, et ont l’air spécial, typique et bien différents des sucreries du quotidien.

Typique au point que les touristes le prennent pour un plat local. Les marchands bien conscients que la mésentente va dans leurs sens, en jouent et perfectionnent les recettes et combo (tout en augmentant les prix).



La fin de ce succulent article est arrivée ! En espérant ne pas trop vous avoir donné l’eau à la bouche. Voici la fabuleuse histoire du Trdelník, donc si vous allez un jour à Prague n’oubliez pas d’aller le goûter et faire votre propre avis. Si vous avez déjà fait l’expérience de cette sucrerie, n’hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires, ou même suggérer d’autres incontournables à découvrir dans cette ville ! Merci à vous et à très bientôt sur Luminews.fr !

0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *