Les massages en Naturopathie

Sarah Cabrol Bien-être, Santé Leave a Comment

125 personnes ont lu cet article


Si je vous parle de shiatzu, ayurvédiques, thaïlandais, ou encore californiens, à quoi cela fait-t-il référence ? Des massages bien sûr ! Pour la plupart d’entre nous, nous nous sommes tous rendu dans un centre de bien-être afin de bénéficier d’un massage. Petit tour d’horizon sur les pratiques de massages dans le monde dans cet article !


Les massages du monde !


A travers le globe, on compte une centaine de massages différents qui sont pratiqués. Agissant tous d’une manière différente, que ce soit pour relaxer, rééduquer après une intervention chirurgicale, pratiqué par un masseur kinésithérapeute pour les sportifs de haut niveau, améliorer l’apparence de la peau par les massages esthétiques, les massages d’équilibration énergétique que l’on pratique en Chine….

En naturopathie nous prêtons attention aux “humeurs” de l’organisme. Ce sont les liquides du corps, le sang, la lymphe. Leurs surcharges peuvent être causées par différents facteurs : la dégradation des acides nucléiques via le métabolisme cellulaire, notre mode de vie, comme des mauvaises habitudes alimentaires, des polluants externes, mais aussi différentes sources de stress qui induisent une surcharge de ses “liquides”.

Le massage crânien, le meilleur massage n’est-ce pas ? 😀

Les échanges cellulaires de nutriments et d’oxygène se font correctement avec des liquides circulants de manière fluide. Mais dès lors où il y a surcharge, ces fluides deviennent stagnants. Imaginons une eau boueuse, elle croupit, les bactéries s’y développe et c’est la porte d’entrée à l’émergence de maladies.

On a bien compris que le corps doit se débarrasser de ses déchets entravant la circulation. Mais comment fait-il ? Ils les évacuent à travers les portes de sorties que sont les organes tel que la peau, le couple foie-intestin, les reins, et les poumons. Certains élimineront des déchets de “colles” et d’autres de “cristaux”.


Quelles sont les causes de l’encrassement de terrain ?


Plus on emmagasine de déchets, moins les organes ne seront en capacité de les éliminer correctement. Des émonctoires (organes) surmenés ou fermés affaiblit le terrain (organisme) par son encrassement. Le terrain se déséquilibre, le corps n’est plus en capacité de se nettoyer, il s’affaiblit, perd en énergie favorisant l’émergence de maladies.


Les massages inscrit dans une cure de Naturopathie


En naturopathie nous pratiquons des massages hygiéniques. Qu’est-ce-que c’est à votre avis ? Et bien nous utilisons le massage comme “outil” de travail. Lors d’une consultation de naturopathie, nous allons préconiser “une cure”. Nous allons soit détoxifier soit revitaliser en fonction notamment de l’énergie disponible que possède le client.

En massage, nos manœuvres vont être adaptées en fonction du but à atteindre. En revitalisation, on va “libérer les énergies”. Pour faire simple, les organes ne peuvent fonctionner correctement si l’énergie est bloquée et ne circule pas. Le massage libère ce blocage et harmonise l’énergie afin de faciliter les échanges de nutriments et d’oxygène entre les cellules et améliorer le métabolisme.

Chaque système, que ce soit cardiovasculaire, lymphatique, digestif, ostéo-musculaire… travaillent en interdépendance, les uns avec les autres, le massage facilitant cette cohésion. Si l’on veut détoxifier, nous pratiquons le massage drainant, accrochez-vous car c’est assez douloureux…

Plusieurs techniques de massage existent !

On va utiliser des manœuvres profondes tel que le “palper-rouler”, “les pressions glissées”, “le pétrissage”… non je vous rassure, je ne parle pas de recette de cuisine 😅

Cela va aider les toxines à se déloger de leurs tissus pour être remis en circulation par le système lymphatique. Elles seront ensuite évacuées par les reins. Contrairement au système sanguin où le sang est propulsé par le cœur et diffusé dans les organes, le système lymphatique n’a pas de pompe. Sa circulation se fait grâce à la pratique de l’activité physique et le massage.


Autres bénéfices du massage


“On libère le petit vélo dans la tête” en se reconnectant au corps, à soi, aux différentes sensations perçues, on court-circuite le mental qui n’a pas d’autres choix que de “lâcher” ! En décontractant les tissus, on relâche les fibres nerveuses libérant les tensions accumulées. Les trapèzes, entre autres, sont des muscles sensibles aux variations d’éléments stressants.

Un massage en duo, ou comment partager un moment de bonheur sans fin !

L’aspect de notre peau s’améliore au fur à mesure des massages. Par le mouvement et la pression du sang dans les vaisseaux, on créer de nouveaux capillaires sanguins. C’est ici que se font les échanges de nutriments et d’oxygène.

Le massage en naturopathie est une technique à ne pas négliger. A inclure dans un programme d’hygiène de vie adapté et individuelle !!


Voilà, nous avons fait le tour des massages qui existaient en naturopathie, j’espère que vous avez aimé cette toute première chronique et que le sujet vous a parlé ! On se retrouve très vite pour un prochain numéro avec la team Luminews ! N’hésitez pas à lâcher un pouce en l’air 👍 et de nous dire ce que vous en avez pensé en commentaire juste en-dessous.

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *