PROPRIETAIRE BAILLEUR # 7 : Départ du locataire

Sébastien Le dude Immobilier, Société Leave a Comment

297 personnes ont lu cet article

Nous avons abordé dans l’article précédent la gestion courante d’une location. Je ne vais pas évoqué le cas d’un départ des locataires pour des raisons de “crises”. Nous aborderons les cas critiques dans les prochains articles. Nous pouvons découper cet opus en 3 parties en commençant par évoquer la lettre de congé, avant de se plonger sur l’état des lieux de sortie à proprement parler, et finir par la levée des réserves du propriétaire.


Lettre de congé


Vous commencez à avoir l’habitude maintenant 😁
Allez on vous remet le lien du service public : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1168

Encore une fois je ne vais faire que paraphraser l’article du service public. Le locataire doit vous envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception ou autres formes juridiquement valables.

Exemple de préavis de départ du locataire

Suivant son cas de figure, le préavis est d’un mois ou de trois mois. Le préavis prend effet à réception du recommandé. Un accord de réduction peu être conclu entre le bailleur et les locataires. Penser bien à formaliser par écrit tout accord.


État des lieux de sortie


L’état des lieux de sortie est exactement le même acte juridique que l’état des lieux d’entrée. Je vous invite à lire l’article précédemment publié sur ce sujet. Avec la différence notable que bien souvent c’est à la sortie que les choses se gâtent ! C’est pourquoi je vous conseilles de vous faire accompagner d’un professionnel dans le cas où les visites annuelles vous ont permis de déceler des manquements pouvant poser problème.

L’état des lieux de sortie : une étape clé pour toutes les parties !

Une fois l’état des lieux de sortie réalisé, il vous incombe de lister les différences entre les deux états des lieux. Vous devez décider des points relevant de l’usure normale, des défauts vous incombant et des défauts incombant aux locataires. Il y a lieu de trouver un accord entre les parties sur la liste des réserves à lever par les locataires. Sans accord, un huissier doit être mandaté. Les émoluments sont répartis entre les parties.


Levées des réserves


Vous avez deux méthodes à votre disposition pour la levée des réserves :

          • Faire appel directement à des professionnels et reporter les frais par une retenue de la garantie et, si besoin, compléter par une demande de paiement directement au cautionnaire.
          • Convenir avec les locataires d’un délai de levée des réserves afin de leurs permettre de les lever eux-mêmes.
La levée des réserves : Après ça, vous êtes tranquilles !


D’une manière générale, veuillez à bien anticiper cette étape afin d’adapter votre stratégie en fonction du contexte. Et la manière la plus simple pour anticiper reste à mon sens la visite annuelle.



Nous en avons fini pour la partie gestion locative dite “normale”. Si vous aussi, vous êtes en plein départ, vous savez quoi faire maintenant ! Dans cet article, c’est le cas où tout se passe bien, mais si les chosent ne tournent pas comme on veut… rendez-vous le mois prochain pour le savoir ! A bientôt sur Luminews.fr et bonnes fêtes de fin d’année à toutes et tous !!!

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.