Séries : Shadow and Bone – Un succès à l’horizon

Giselle Culture Leave a Comment

229 personnes ont lu cet article


Je ne pense pas m’avancer en annonçant le futur succès de cette incroyable série pleine de surprises et qui en surprendra plus d’un par son univers rempli de charme. Sortie le 23 avril 2021, composée d’un casting riche et d’une histoire très prometteuse, Shadow and Bone nous transporte sans problème dans son monde fantastique ! Netflix, à la suite de The Witcher sortie en 2020 avec une attente de la saison 2, nous fait de très belles promesses ! Découvrons ensemble les dessous d’un possible chef-d’œuvre.

Nous suivons l’histoire d’Alina Starkov, une jeune femme travaillant pour l’armée en tant que cartographe dans le royaume fictif de RAVKA. Celle-ci est recrutée par de puissants magiciens, les Grisha, dans le but d’anéantir le Fold, manteau de brouillard maléfique remplit de ténèbres qui sépare le pays en deux. C’est sans compter sur des découvertes extraordinaires et terrifiantes qu’elle découvre, accompagné de son meilleur ami Malyen alias “Mal”. Si vous souhaiter garder la surprise n’allez pas plus loin et foncez vous délecter. ATTENTION SPOILERS !!!


Plus on est de fous, plus on aime


Composé de plusieurs acteurs connus tel que Ben Barnes dans le rôle du Général Kirigan (on l’a vu dans The Punisher 😋), il a également détenu le rôle du célèbre prince Caspian dans le Monde de Narnia. Mais également Zoë Wanamaker, Baghra mère du Général machiavélique, qui a aussi incarné l professeur Rolanda Bibine dans Harry Potter à l’école des sorciers, ou encore on peut retrouver Freddy Carter dans le rôle de Kaz Brekker, qui est apparu dans le premier film de Wonder Woman. Rien que ça ! Egalement de nouvelles têtes qui ne nous laissent pas pour autant indifférent que sont Jessie Mei Li qui incarne à la perfection Alina Starkov et Mal (Archie Renaux) dans leurs connexions à l’épreuve de tout.


Un effet tape à l’œil


Parlons peu, parlons bien. Les décors sont juste à couper le souffle 😱, notamment le royaume en lui-même. L’architecture prend inspiration de la Russie impériale, avec leurs tenues munies de leurs chapeaux bien distincts (les chapkas russes). Un univers fictif et fantastique. Énormément de noms de villes, de personnages et de monstres nous arrivent en pleine figure digne d’un Game of Thrones, ce qui ne nous empêche pas pour autant d’apprécier l’œuvre. Un travail de plans précis dans le but de tenir le téléspectateur en haleine, les scènes sanglantes restent correctes sans donner de mal de cœur, tout est dans la subtilité et oui même les âmes sensibles peuvent la suivre 😉

Les couleurs prédominantes mettent tout de suite dans l’ambiance névrosée que ce soit sur les affiches du film ou la teinte des scènes qui montre une fois de plus un pays malade et une atmosphère pesante. Le jeux des acteurs est irréprochable dans leurs rôles respectifs, ils arrivent même à nous faire croire que nous sommes une Grisha, bon d’accord pas à ce point-là !

Grisha un jour, Grish toujours !
A la mode Russe !
La colorimétrie, un plus pour la série !

Une histoire comme on les aime


Comment ne pas accrocher ?! Une histoire ambiguë entre amour et amitié, un triangle amoureux palpitant, pleins de rebondissements, une guerre effrénée entre le bien et le mal, des adolescents en pleine découverte de leurs émotions et de leurs capacités hors du commun. La mise en avant aussi des animaux mystiques, “le cerf aussi majestueux que beau”. Un cocktail explosif à nous en faire perdre la tête ! Un royaume en guerre nimbé de magie, à la fois paralysé et perpétuellement menacé de toute part, des sorcières cachées au milieu des humains, Shadow and Bone n’a pas fini de nous surprendre !!

Une histoire séparée en plusieurs factions, ce qui est intéressant est de suivre progressivement l’avancement des groupes épisode après épisode. Bien évidemment une se démarque plus des autres : l’histoire d’Alina et Mal qui comme vous le savez viennent d’un orphelinat. A la suite du test leur permettant de déterminer leur origine (sorciers, humains ou autre) et ne voulant pas être séparé, Alina décidé de fausser ce dernier. Ils vivent tant bien que mal leur vie en étant toujours présent l’un pour l’autre mais c’était sans compter sur la grande intrigue et découverte de l’histoire “Alina est l’invocatrice de lumière” et oui ça en jette !

Le Général Kirigan, se présentant comme quelqu’un de sage en proie à la paix, cache très bien son jeu car il est l’unique responsable du Fold, un homme qu’on aime détester ! Tantôt manipulateur, tantôt protecteur, mais qui est-il vraiment ? Kaz Brekker et sa bande nous ont véritablement surpris, un mélangé de force et d’adresse (Jasper pour les armes et Inej digne d’un Assassin’s Creed), que demander de mieux ! Enfin l’intrigante Nina, Grisha pur souche, possédant un lien étrange avec notre ami Kirigan et le chasseur de sorcières Matthias, qui pour le moment reste un peu vague sur leurs rôles dans la série. Mais où tout cela va donc nous mener ?

Nina Zenik et Matthias Helvar
La Grisha en action !

Un happy-end lointain


Bien évidemment les livres à succès de Leigh Bardugo sont multiples et on a pas fini d’en entendre parlé puisque la saga se compose de trois tomes “la trilogie des Grisha”. Pour le moment la plateforme de streaming n’a pas encore communiqué sur une potentiel date de sortie, attendent-ils peut être les réaction à la diffusion de la première saison ? Cependant c’est en bonne voie.

A la fin du huitième épisode on aperçoit Kirigan sortir du Fold complémentent ensanglanté, le regard plein de haine après s’être pris une “dérouillée” par ses copains démons, ce qui laisse prédire des heures bien sombres. Il voulait une armée pour anéantir ses ennemis, c’est chose faite ! En ce qui concerne Alina on peut l’imaginer poursuivant son histoire avec Mal dans les événements du deuxième tome de la trilogie “Le dragon de glace”.

Les 3 tomes composant la “trilogie de Grisha”


Comme vous avez pu le comprendre j’ai adoré suivre cette série qui a été dévoré littéralement en une journée mais pourquoi autant accrocher ? Le temps des baguettes magiques de J.K. Rowling est révolue et pourtant notre âme d’enfant ne peut oublier cette sensation d’émerveillement à la moindre étincelle de magie. Qui na jamais imaginer faire partie de quelques chose de plus grand ? Une nouvelle série riche en émotions qui apporte de la nouveauté et une sensation de fraîcheur. Un cast’ très prometteur à en devenir et en attente avec impatience de la suite.

Et vous, nos chers amis lecteurs, qu’en avez-vous pensé ?

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.